Affiche de l'exposition "Travailler en temps de guerre : 14-18 / 39-45", ANMT / Opixido / Fabula Factory

Travailler en temps de guerre : 14-18 / 39-45

Du 26 mai 2023 au 4 mai 2024

Exposition Travailler en temps de guerre : 14-18 / 39-45

  

Affiche de l'exposition "Travailler en temps de guerre : 14-18 / 39-45" (ANMT, 2023-2024)

 

Du 26 mai 2023 au 4 mai 2024

Entrée libre et gratuite

Archives nationales du monde du travail
Entrée du public : "Pont-levis" Rond-point de l’Europe à Roubaix

Métro et tramway : Eurotéléport

Horaires :

  • Du lundi au vendredi : 9h-17h
  • Les samedis, dimanches et jours fériés : 13h-18h 

 

Autour de l’exposition

Plan de coupe d'un char d'assaut, sans date.  ANMT 1995 58 4586, Forges et chantiers de la méditerranée

Visites guidées

Tarif : gratuit.

Rencontres

  • 23 juin 2023, 18h30 (auditorium des ANMT)

Projection du film « Taste of Cement », réalisé par Ziad Khaltoum (2017)
Gratuit. Entrée libre.

  • 27 et 28 septembre 2023 (ANMT)

Mémoires du Service du travail obligatoire (STO) : collecte de témoignages, conférence, projection & spectacle
Gratuit. Entrée libre.

  • 26 janvier 2024 (auditorium des ANMT)

Journée d’études « Archiver en temps de guerre », en partenariat avec l’Association des archivistes français (AAF).
Gratuit. Inscription obligatoire.

  • 27 mars 2024 (ANMT)

Escape game Travailler en temps de guerre : l'ombre du K'. Proposé dans le cadre des Nocturnes de l'histoire.

 

Scolaires

 

 

A propos de l’exposition

Ouvrières fabriquant des obus pour la société L’Éclairage électrique, photographie extraite de l’album Usine de Suresnes. Fabrication des obus explosifs de 75 mm et des gaines relais, 1914-1916  ANMT PI 41 1, Pièces isolées iconographiques

Pour la première fois dans une exposition, le sujet du travail en temps de guerre est exploré de façon globale et pluridisciplinaire, en s’appuyant sur des archives d’entreprises ou de personnes privées jusqu’ici peu révélées au grand public. Il s’agit d’éveiller la curiosité sur l’organisation du travail et ses mutations dans le contexte des deux guerres mondiales en France et de comprendre quels ont été les changements majeurs pour les travailleuses et les travailleurs.

« Ton travail créé leur bonheur », affiche de propagande, Lyon, A. Veyron-Lacroix - Équipe Alain-Fournier (illustrateur), Edition J. Demachy et Cie, Imprimeries réunies, 1940  ANMT 2013 49 3, Pièces isolées iconographiques

Même s’il existe des mécanismes similaires dans la réorganisation du travail durant la première guerre mondiale (1914-1918) et la seconde guerre mondiale (1939-1945) en France, les contextes bien différents rendent singuliers chacun de ces conflits. En 1914, l’appel de 3,8 millions d’hommes sous les drapeaux entraîne à l’arrière un manque de main-d’œuvre essentielle à l’effort de guerre et une recomposition de la population active. L’armistice signé en juin 1940 entre la France de Vichy et l’Allemagne nazie marque la fin du conflit armé sur le territoire français. Ressources économiques, infrastructures et main-d'œuvre sont alors à la disposition de l'occupant.

« Pernes-en-Artois (Pas-de-Calais), la gare, retour des mineurs », carte postale, F. Fleury (photographe), Veuve Delarsé-Février (éditeur), 1915 [date de la correspondance].  ANMT 2005 54 131, Pièces isolées iconographiques

Quels ont été les ajustements temporaires ou les impacts durables des deux guerres mondiales sur les méthodes de travail, le droit social ou encore la perception de certaines activités professionnelles ? Comment les entreprises se sont-elles adaptées, dans leur organisation ou leur production, au contexte de la guerre ? Qu’en est-il des destins individuels, effacés par le temps ou tombés dans l’oubli après-guerre ? Quelle mémoire gardons-nous de leurs activités professionnelles (volontaires ou sous contrainte) dans un contexte politique et économique hors du commun ?

Les documents d’époque et témoignages présentés dans l’exposition mettent en lumière et en contexte cette expérience individuelle et collective des générations ayant vécu et travaillé en temps de guerre, alors qu’elles s’éteignent peu à peu, et qu’aujourd’hui même, en divers lieux du globe, des hommes et des femmes travaillent en temps de guerre.
L’exposition questionne les mutations du travail au cours des deux guerres mondiales à travers trois séquences thématiques, rythmées chacune par plusieurs modules et focus permettant d’aborder et d’approfondir différents sujets.

Couverture du catalogue de l'exposition "Travailler en temps de guerre : 14-18 / 39-45", 2023.

 

Catalogue d'exposition

L'exposition "Travailler en temps de guerre : 14-18 / 39-45" a donné lieu à une publication distribuée gratuitement aux visiteurs et consultable en ligne. Elle reprend les textes de l’exposition et une partie des documents exposés.

Couverture de la bande-dessinée "Travailler en temps de guerre : tranches de vie", 2023.  Mosdi - Jude - Pole 3D

 

 

Bande dessinée

L’exposition est accompagnée d’une bande-dessinée, distribuée gratuitement aux visiteurs.

Cet ouvrage, réalisé par les étudiants de Licence 2 Illustration dans le cadre d'un partenariat avec l’école Pôle IIID de l’Université catholique de Lille, retrace les parcours fictionnels de travailleurs et de travailleuses en temps de guerre.

 

Mur des travailleurs et des travailleuses en temps de guerre

Nous avons tous des ancêtres qui ont travaillé en temps de guerre. Leur histoire compte, racontez-la !

Le mur des travailleurs et des travailleuses en temps de guerre est un dispositif contributif où les visiteurs sont invités à raconter l’histoire d’un ancêtre ou d’un proche qui a travaillé en temps de guerre.

Télécharger une fiche à remplir :

format Word

Si vous êtes dans l'incapacité de vous déplacer pour accrocher votre fiche sur le mur, envoyez-la aux ANMT ! N'oubliez pas d'y coller une photographie si vous en possédez une.

 

Image issue du livret de visite jeune public de l'exposition "Travailler en temps de guerre : 14-18 / 39-45". ANMT/2023.

Jeune public

Un livret de visite est disponible gratuitement pour les enfants. Adèle et Archie les guideront pour résoudre des énigmes, des jeux ou encore développer des techniques de camouflage comme les « artistes-décorateurs » de l’armée française pendant la première guerre mondiale.

 

Salon de lecture

Ouvrages et jeux de société pour tous âges sont mis à disposition des visiteurs dans un espace dédié !

Consultation sur place uniquement. Dans le cadre d'un partenariat avec la médiathèque de Roubaix, les mêmes titres peuvent y empruntés. Rendez-vous au 2 rue Pierre Motte à Roubaix (à 2 minutes à pied des ANMT). Découvrir la sélection d'ouvrages préparée par la médiathèque.

 

L’équipe de l’exposition

Commissariat 

Corinne Porte, Frédérique Pilleboue, Marine Huguet, Noémie Verdeil

Comité de relecture

Hervé Joly, Lucas Marchand, Jean-Luc Mastin, Antoine Sausverd, Raphaël Spina, Florence Tamagne, Laurent Thévenet

Muséographie

Marion Blaise, Doriane Blin, Emma Levy, Sibylle Neveu, Mélanie Terrière, du Master Expographie-Muséographie de l’Université d’Artois, accompagnées par leurs directeurs Isabelle Roussel-Gillet et Serge Chaumier

Conception scénographique

Carole Dekens, Fabula Factory

Graphisme

Opixido

Agencement

Gabarit

Impressions

Pikasso, L’Artésienne

Partenaire
L’ECPAD – Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense

Provenance des documents présentés
Agence Roger-Viollet, Archives nationales (France), Archives nationales d’outre-mer, Archives nationales du monde du travail, Archives départementales de l’Aisne, Archives départementales du Calvados, Archives départementales de la Vienne, Archives départementales des Hauts-de-Seine, Archives départementales d’Ille-et-Vilaine , Archives départementales de Loire-Atlantique, Archives départementales du Nord, Archives départementales du Pas-de-Calais, Archives départementales de la Somme, Archives municipales de Calais, Archives municipales d’Evron et de la communauté de communes des Coëvrons, Archives municipales de Rennes, Arolsen Archives – International Center on Nazi Persecution, Association du Musée hospitalier régional de Lille, Centre d’interprétation Vignacourt 14-18, Centre historique minier de Lewarde, Département Patrimoine Michelin, Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), Hands Up, Historial de la Grande Guerre, Institut national de l’audiovisuel (INA), Mémorial de la Shoah, Musée des Arts et traditions populaires de Wattrelos, Service historique de la Défense (SHD), Annie Vernier.

 

Cette exposition a été réalisée dans une démarche d’éco-conception, par la réutilisation de mobilier scénographique existant et l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement, parfois recyclés, et de matières issues de production durable.

 

Vos avis comptent pour nous :

Avis Civiliz

arrow_up_icon